Chelou (UK) + A Boy With A Beard + Pure

Vendredi 19 avril | 21:00 (portes : 20:00)
Electro-folk
Petite scène (club)
Prévente : 10,50 € (hors frais de transaction) | 15 € (caisse)

De l’électro-folk planante et onirique

Tickets

Pour les fans de Beck, Alt J, Archive, ou même Pink Floyd

Artiste anglais au nom improbable, issu de la scène punk de Camden Town, Chelou se fait connaître en 2014 grâce à son tube « The Quiet », enregistré depuis sa chambre à coucher. Ses créations deviennent très rapidement virales ; « Halfway to Nowehere », une perle, ne va pas tarder à atteindre les 6 millions de vues sur Youtube. Ayant assuré les premières parties de Bloc Party ou Thurston Moore (Sonic Youth), il saura nous transmettre ses sonorités uniques et « cheloues », lors de sa venue au Salon, pour une 1e et unique date en Belgique, où il viendra nous présenter son 1er album, intitulé « Out of sight ».

Bio complète :

S’il est un pur produit de la scène punk de Camden, à Londres, le jeune chanteur Chelou préfère désormais s’adonner aux plaisirs d’une pop-folk tout en subtilité.

Bien qu’il ait adopté le patronyme de “louche” en verlan, bizarre en version francophone, Chelou n’en est pas moins singulier. A 26 ans, le chanteur londonien promène ses délicatesses pop-folk sur toutes les scènes européennes dédiées aux prometteuses découvertes.

L’auteur et compositeur s’est fait remarquer en 2014 avec son 1er EP “The Quiet”. Peu avant que son titre “Halfway to Nowhere” et son clip animé ne deviennent viraux sur la toile, en comptant plus de 6 millions de vues !

Affichant un répertoire d’une rare sensibilité, Chelou promène sa voix nonchalante sur des chansons pleines de finesses mélodiques. Le guitariste y ajoute quelques boucles vocales sur son ordinateur, qui leur confèrent une belle brume mélancolique.

De subtiles textures électro-acoustiques en zébrures électriques (sa reprise du “Aneurysm” de Nirvana), celui qui a assuré les premières parties de Bloc Party ou Thurston Moore (Sonic Youth) fait résonner sa science des contrastes: du calme mêlé à la tempête, de la tendresse enchevêtrée à la rage…

A Boy With A Beard

A Boy With A Beard, c’est l’alter ego d’enfant déguisé en homme de Sherban Vidick. Il y distille sa pop noire dans des paysages sonores, à la recherche d’une brèche d’où jaillit la lumière. Un voyage tout en relief, entre douceur et orage, entre calme et tensions. Un rêve d’ailleurs qui se dessine au creux d’une mélodie.

Le premier album se veut le fruit de l’incarnation scénique du projet, porté par Sherban. Depuis trois ans, il s’approprie ces chansons pour leur donner vie, corps et articulations.
Enregistré par Aurélien Auchain (June Moan, Mountain Bike), l’album est transcendé par le live et sa matière tantôt rugueuse, tantôt douce.

Pure

Pure est un trio animé par l’électro planante d’Alexi, accompagnée des envolées de guitares pleines de reverb de Julian et Thomas, le tout livré dans une rêverie amorcée par les voix envoûtantes de ces deux derniers. Un univers qui leur est propre, une immersion dans les songes de la pensée, dans un style “Abstract pop” assez difficile à définir tellement les influences sont diverses : Lil Peep, Nirvana, The xx, Nothing Nowhere, Hydrogen Sea et bien d’autres…

Dernière sortie en date: la mixtape “MEMO”, sortie fin novembre avec l’aide de Rockerill Records, enregistrée/mixée au Much Luv Studio (Brutus, Amenra, Fär) par Tim De Gieter.

This entry was posted in Concerts. Bookmark the permalink.