Antoine Pierre “URB4X” Quartet

Jeudi 22 novembre | 20:00
Jazz
Petite scène
Entrée : 8 € (pas de réservation)
Infos : 068/25 02 12
En partenariat avec le Service Culturel de Silly

Le batteur de Philip Catherine au Salon !

“URB4X” au Salon

Du haut de ses 25 ans, Antoine Pierre peut déjà se targuer de belles références : batteur attitré de Philip Catherine, du projet TaxiWars (avec Tom Barman de Deus) et lauréat de nombreux prix, il signe les compositions et les arrangements de son dernier album.

URBEX est né entre deux étapes citadines de la vie du musicien. D’un côté, Bruxelles, où il a étudié la musique et rencontré ses acolytes. De l’autre, New York, qui lui a offert l’occasion d’approcher les sources du jazz
au plus près.

Pour cette occasion, Antoine Pierre propose une formule alternative de son groupe Urbex. Rassemblant la rythmique inséparable qu’il forme avec Félix Zurstrassen (basse électrique) et le duo hollandais en vogue des virtuoses Ben Van Gelder (sax alto) et Reinier Baas (guitare électrique), Antoine Pierre propose de revisiter, en quartet, le répertoire de son deuxième album « Sketches Of Nowhere ».

Les compositions sont ouvertes : elles sont contenues par la section rythmique et les mélodies mais laissent beaucoup de place à la créativité des musiciens. Ces compositions très libres, couplées au souhait d’Antoine de créer des liens avec des artistes internationaux, lui permettent d’inviter des musiciens de talent à partager avec lui sa musique.

La musique d’Antoine Pierre est à la fois vivante et désertée, tour à tour chaotique et structurée. Antoine invente des arrangements riches, denses, qui alternent avec des périodes plus douces, où il se rapproche du vide, avant de repartir en spirale vers un climax envoûtant… Ses sources d’influences sont multiples: du jazz de Pat Metheny, Brad Meldhau ou Aka Moon en passant par le jazz new-yorkais et les musiques haïtiennes et sénégalaises…

“Les morceaux sont intelligents, sophistiqués, travaillés (…) Il y a du travail de peintre là-dedans, qui brosse de grands paysages, qui donne de l’atmosphère, du climat. Il y a quelque chose de Claude Monet, dans la fluidité, la délicatesse, l’impression. Mais aussi de Spilliaert dans l’ambiance, le mystère. Et enfin de Pollock dans l’énergie, la dynamique, l’éclatement des couleurs.” (Le SOIR, JCV)

Antoine Pierre – batterie
Félix Zurstrassen – basse
Ben Van Gelder – sax
Reinier Baas – guitare électrique

This entry was posted in Concerts. Bookmark the permalink.